jeudi 9 novembre 2017

La trilogie du mal, tome 1 : l'âme du mal




Auteur: Maxime Chattam
Edition: Pocket
Genre : Thriller
année de publication: 2013
nombre de page: 627

Synopsis

Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte? Pure sauvagerie ou magie noire?
Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal?

Mon avis

Après une lecture infructueuse de cet auteur, j’avais un peu peur de ne pas accrocher voir de détester ce livre et ce fût totalement le contraire. Ce roman ma réconcilier avec Maxime Chattam et son talent d’écrivain.
Il a réussi à m’emporter dans cette histoire assez noire avec brio.

L’inspecteur Brolin enquête sur un tueur en série qui sévit à Portland. Grâce à ses talents de profileur, il a réussi à démasquer le tueur et à sauveur sa dernière victime, Juliette.
Malheureusement, un an plus tard, un nouveau tueur en série débarque et décide d’imiter le premier.
On va suivre l’inspecteur Brolin dans cette nouvelle enquête.

Cette enquête va avoir pas mal de rebondissement qui permets de nous tenir en haleine jusqu’au bout et va nous amener à émettre plein d’hypothèse pour trouver la solution à cette intrigue. Il est impossible pour moi de s’ennuie lors de cette lecture.

Certains passages sont assez morbides car l’auteur prend bien le temps de nous décrire les scènes de crimes et les horreurs commises sur la victime ainsi que les interventions du médecin légiste.
Ces passages n’étant pas trop nombreux dans le roman, ils sont pour moi un point fort car il permet au lecteur d’avoir un aperçu plus réaliste de la situation et de vraiment se rendre compte de l’atrocité de la situation et des actes commis.

Un autre atout de ce roman est le fait que l’inspecteur Brolin est un profileur et nous donne de belles analyses psychologique de la personne.
Ayant fait des études de criminologie, l’aspect découverte de la psychologie et de la personnalité de l’assassin me plait particulièrement.
On remarque que l’auteur a fait des recherches et c’est appliqué pour être le plus crédible possible dans ces analyses et cela fait du bien car malheureusement, beaucoup d’auteurs qui s’essayent à ce genre d’exercice ne sont pas très convaincants.

Enfin, l’auteur arrive à nous accrocher rapidement aux personnages principaux et à nous mettre dans leur peau. On rentre vraiment dans le livre et vivons vraiment les scènes avec eux. On ne reste pas de simple spectateur.

Un autre point appréciable est que cette trilogie est composée de romans compagnons. Chaque tome est une nouvelle enquête ainsi on a la solution à la fin de chaque livre.


Pour toutes ces raisons je ne peux que vous conseiller de commencer cette trilogie. Je lis rarement ce genre et il est encore plus rare que j’accroche à ce point à un thriller. 

2 commentaires:

  1. On a lu ce roman pratiquement en même temps, en fait ! :-) Je l'ai aussi beaucoup apprécié et je vois qu'on a toutes les deux retenu la morbide scène de l'autopsie. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, n'étant pas à la base une fan des livres plutôt morbide, cette scène m'a bien marquée.
      Heureusement Chattam a su bien doser entre ces scènes là et le reste du livre ^^

      Supprimer