samedi 28 octobre 2017

L'ultime refuge



Auteur: Nora Roberts
Edition: j’ai lu
Genre: policier - romance
année de publication: 2013
nombre de page: 540

Synopsis

La photo était excellente. Elle y apparaissait nue, le teint pâle, la tête curieusement inclinée. Elle semblait rêver, mais son regard, braqué sur l’objectif, était étrangement fixe. Comme celui d’une morte…

Depuis qu’un inconnu lui envoie des photos inquiétantes sur lesquelles elle croit se reconnaître, Jo Hathaway vit en permanence dans la terreur. Une terreur qui monte encore d’un cran le jour où elle s’aperçoit que l’un des clichés ne la représente pas elle, mais sa mère, Annabelle, disparue vingt ans plus tôt sans laisser de traces… Peu après, la photo est subtilisée dans son appartement. Sans preuve à fournir à la police, et épuisée par la tension et la peur, Jo se réfugie alors dans la maison familiale, sur une île au large de la Géorgie. Là, espère-t-elle, elle sera en sécurité. Mais, dans ce lieu où flotte encore l’ombre d’Annabelle, le danger est partout. Et Jo pourrait bien avoir trouvé là son dernier refuge…

Mon avis

Nora Roberts est une valeur sûre pour moi et j’ai comme d’habitude passé un très bon moment.
Bien qu’il s’agisse d’un roman policier, c’est une petite douceur. Et oui, si vous chercher un livre centré sur l’enquête policière et le suspens, il ne faut pas opter pour ce roman où la romance prend le dessus.
Malgré le fait que l’intrigue policière soit en second plan et évolue très très lentement, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Nora Roberts arrive à nous plonger dans la vie de Jo et de sa famille sans problème. On a envie de tous mieux les connaitre et surtout voir comment ils vont évoluer car il est évident que la disparition de la maman 20 ans plus tôt à laisser beaucoup de séquelles chez chacun d’eux. On peut même dire que la famille a complètement éclatée et maintenant ils essayent de rassembler les morceaux. Chaque personnage est intéressant avec une personnalité différente et une manière de réagir à ce qu’ils ont vécues totalement différents aussi. Le seul qui m’a par moment agacé est Brian, le frère de Jo. Je n’arrivais pas toujours à comprendre son comportement qui me paraissait parfois illogique.
J’ai donc beaucoup aimé le roman sur l’aspect relation de famille et amoureuse mais je dois émettre un bémol sur l’aspect policier. J’avais opté pour ce livre de Nora Robert parce qu’il est annoncé comme un roman policier, or ce n’est pas vraiment le cas pour moi.
Les trois quart du livre n’abordent pas l’intrigue policière et lorsqu’on arrive enfin au moment oû on rentre dedans et bien… ça ne fonctionne pas. L’idée de base de l’auteur est super et avait un énorme potentiel. Le problème c’est qu’en laissant si peu de place à l’intrigue policière, elle n’a pas pu être développé correctement. On n’a pas le temps de se poser la question qui est le coupable, pourquoi il fait ça, quel est le lien entre lui et ces victimes ? Non Nora Robert nous révèle tout de suite la solution et c’est vraiment dommage.


Pour conclure, j’ai quand même aimé ma lecture et j’ai passé un bon moment avec ces personnages. L’histoire défile à toute vitesse grâce au style d’écriture de Nora Roberts. Sa plume est fluide ce qui nous permet de tourner les pages sans s’en rendre compte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire