lundi 29 août 2016

Workaholic


Auteur: Morgan Magnin et Rosalys
maison d'édition: Univers partagés
genre: Manga
année de sortie: 2012
nombre de pages: format epub - n'existe pas en livre papier


Synopsis

Amina est cadre dans une société de pointe en informatique. Elle a intégré cette entreprise à la sortie de ses études et en a progressivement gravi les échelons. Qui dit responsabilité accrue dit également pression plus importante. Amina ne compte donc pas ses heures supplémentaires. Et il n'est pas rare qu'elle quitte le bureau vers minuit. Mais d'étranges événements vont survenir lors d'un soir d'orage…

Mon avis

Je n’ai pas aimé ce manga qui ne revêt aucun point positif pour moi. Ce fut une réelle déception.

Ce manga est très court et se lit en 5 minutes. Le fait d’être aussi court est un gros point négatif de part sa conséquence : l’absence d’histoire.

Le synopsis révèle toute l’histoire et tout ce que vous saurez lorsque votre lecture sera terminée. On ne sait pas qui est le fantôme, pourquoi il est là, ce qu’il fait ou dit aux personnes qui le voix.
Quant au personnage principal, on ne sait rien d’elle non plus puisqu’on n’a pas le temps de la connaître. De ce fait, on ne s’attache pas du tout personnage et ce qui lui arrive ne nous intéresse pas.

Personnellement, c’est la première fois que je lis une histoire qui n’a absolument aucune réponse, aucune intrigue, aucun dénouement, rien… à part le néant. Et j’espère vraiment que c’est la dernière fois que je tombe sur ce genre d’histoire qui au final ne peut même pas être qualifié d’histoire.

Quant au dessin, je suis déçue également. Ils n’ont rien d’intéressant comme le reste.




vendredi 26 août 2016

Dans ma PAL

Hercule poirot quitte la scène


Ramolli, Hercule Poirot ? Allons donc ! Il a beau être cloué par l'arthrite dans une chaise roulante, son brillantissime cerveau n'en reste pas moins en pleine forme.
D'ailleurs, n'est-ce pas dans un fauteuil qu'il a l'habitude de mener l'enquête ? Et puis, les lieux lui sont familiers. Le manoir de Styles... Poirot s'est illustré ici même, naguère. Il pourrait presque s'y trouver en pèlerinage. Mais non. Il est venu affronter un meurtrier particulièrement coriace. Lié à cinq affaires criminelles, déjà - bigre, joli tableau de chasse ! - et déterminé à récidiver. C'est compter sans les increvables petites cellules grises.
Et la volonté de Poirot de quitter la scène sur un coup de maître...


Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?

 

cela fait au moins deux ans que mes parents me l'ont donné.


Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

J'adore Agatha Christie et plus particulièrement la saga Hercule poirot. cette saga peut être lu dans le désordre mais je mets un point d'honneur de lire le quarantième tome en dernier car il met un point final à cette saga. 

Hercule poirot quitte la scène est le quarantième tome et il attend donc sagement dans ma pal que j'ai lu tous les autres tomes avant. 

- Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?

 

non, il ne va pas sortir tout de suite de ma pal. j'ai actuellement lu 13 tomes de la saga, il m'en reste donc pas mal à lire avant de pouvoir sortir de ma PAL

lundi 22 août 2016

La guerre de Troie n'aura pas lieu



Auteur :Jean Giraudoux
edition: Le livre de poche
genre: théâtre
année de sortie : 1935
nombre de page: 186

Synopsis

Hélène, enlevée par Pâris, est réclamée par les Grecs. Mais la plupart des Troyens, fascinés par sa beauté, refusent de la rendre. D'âpres négociations s'ensuivent. Les partisans de la paix l'emporteront-ils ? Avec cette relecture de la mythologie antique, Giraudoux s'adresse aussi à ses contemporains : en 1935, la Première Guerre mondiale est encore dans les mémoires. Et la pièce, qui interroge le caractère éternel des conflits armés, fait surgir la menace d'une nouvelle tragédie, peut-être imminente.

Mon avis


J’ai pioché cette pièce de théâtre dans la bibliothèque de mon père et je n’en fus pas déçue. Dans cette pièce de théâtre, les Troyens doivent prendre une décision importante : rendre ou non Hélène aux Grecs sachant que la guerre éclatera s’il décide de ne pas leur rendre Hélène.


Les réflexions apportées dans cette pièce de théâtre sont très intéressantes et finalement très actuelle. On constate qu’une erreur d’une seule personne peut engendrer de grave conséquence sur tout un peuple.  Si Parîs n’avait pas enlevé Hélène, Troie serait rester en bonne entende avec la Grèce. Et pourtant, il n’est pas forcément le seul fautif si la guerre éclate. Et oui, il nous parait évident que le choix à faire est de rendre Hélène pour éviter une guerre et sauver son peuple. Mais non… les personnes aux pouvoirs ne trouvent pas cela aussi évident et vont devoir engager une réflexion à ce sujet.

Cette partie de la pièce est intéressante parce qu’elle est très actuelle mais ce n’est pas la partie la plus passionnante à lire de la pièce. Personnellement, j’ai beaucoup plus aimé l’acte deux qui est la rencontre entre les Troyens et les messagers de Grèce. On n’est plus dans la réflexion mais dans l’action et c’est ce qui se passera dans cet acte qui déterminera si une guerre sera ou non inévitable. La fin est vraiment bien trouvé et très bien amené. C’est la première fois que je lisais une pièce de Giraudoux et je suis contente de cette découverte.

Quant à l’écriture de la pièce, elle est très abordable et fluide. La lecture est très rapide et agréable. J’ai eu beaucoup de plaisir de lire cette pièce de théâtre et de me laisser emporter par l’histoire.

vendredi 19 août 2016

DANS MA PAL ...

Je vous présente un nouveau rendez-vous que j’ai découvert sur le blog Little girly, chroniqueuse littéraire et qui a été créé par Nessa du blog Book’n’love.

"Dans ma PAL" est un rendez-vous hebdomadaire où l’on met en évidence un livre qui est dans notre PAL. Et pour cela, il faut répondre à trois questions :

- Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?

- Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

- Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?


J’ai décidé que le hasard choisirait pour moi le livre à présenter. J’ai donc fais une bookjar où je tirerai un livre chaque semaine.

Cette semaine, j’ai pioché :


Une aventure d’Alexia Tarabotti, le protectorat de l’ombrelle, tome 2 : sans forme

Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !




Te souviens-tu de quand tu as acheté/reçu/emprunté ce livre ?

 

Je l’ai acheté au mois de janvier de cette année.


Pourquoi est-il encore dans ta PAL ?

Quand je le regarde dans la bibliothèque, je sens que je ne dois pas encore le sortir si je veux profiter de ma lecture. C’est purement du feeling. Il faut dire que jusqu’à maintenant, l’année 2016 n’est pas l’année de la bit-lit pour moi. Pourtant, j’ai beaucoup aimé le tome 1 et il n’y a pas de raison que je ne passe pas un bon moment lors de cette lecture.


- Comptes-tu le lire prochainement et pourquoi ?

 

Il est certain que je souhaite le lire cette année mais quand je ne sais pas. Je choisis toujours mes lectures selon mon envie du moment. Pour moi, se forcer à lire un livre à un moment précis, c’est juste la pire idée qui soit. Comment peut-on apprécier un livre à sa juste valeur si on ce force à le lire ? pour moi c’est impossible. Il y a de forte chance que je le lise durant l’automne car j’aime lire ce genre de livre durant cette saison. 


lundi 15 août 2016

l'accro du shopping à Holliwood



Auteur : Sophie Kinsella
Editeur : Pocket
Genre : Chick-lit
Année de sortir : 2015
Nombre de page : 537

Synopsis 

Depuis qu'elle s'est installée à Los Angeles avec Luke et Minnie, Becky croit vivre un conte de fées. La Cité des Anges ! Hollywood ! A elle les premières glamour, le shopping sur Rodeo Drive, le job de rêve d'habilleuse de star ! En vérité, Becky s'ennuie un peu. Luke est trop occupé à gérer la carrière de la superstar Sage Seymour, elle n'a été invitée à aucune soirée et pas évident de se faire de nouveaux amis quand on ne connaît que les employées du spa. Heureusement, tout cela va changer : Suze arrive, avec mari et enfants ! A elles la belle vie, Hollywood, les voici ! Sauf qu'au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et notre incorrigible accro va vite comprendre à ses dépends que derrière les paillettes règne un monde sans pitié. Aveuglée par les sunlights, désireuse de se faire une place dans la A-list, Becky pourrait bien se brûler les ailes, et mettre en danger ce qu'elle a de plus cher : son couple, sa famille, son amitié avec Suze... A Hollywood plus qu'ailleurs, il n'y a pas de place pour les sentiments.

Mon avis


J’ai toujours adoré la saga l’Accro du Shopping et ce fut une grande joie pour moi quand j’ai appris que Sophie Kinsella continuait la saga.
Dans ce tome, Becky, Luke et Minnie débarque à Los Angeles pour le travail de Luke. Becky est aux anges et ne peut rêver mieux que d’habiter dans la ville du cinéma, des stars et de la mode. Elle profite un maximum de sa nouvelle vie et malgré le fait que leur installation à Los Angeles n’est pas définitive, elle veut absolument trouver un travail et pas n’importe lequel : elle veut être Styliste de stars.
Pour arriver à son but Becky ne reculera devant rien et se battra jusqu’au bout…

J’étais vraiment très heureuse de retrouver Becky, Luke, Suze, Tarkie et les parents de Becky qui sont tous des personnages originaux et très attachants. Le seul bémol est l’absence de Jess dans ce tome mais en même temps, elle est l’opposée du monde d’Holliwood et n’avait aucune raison d’y aller.
Becky est toujours égale à elle-même et on l’aime parce qu’elle se met toujours dans des situations incroyables. Toutes ces péripéties vont touché les mêmes thèmes que d’habitudes : la famille, sa vie professionnelle et ces petits problèmes d’achat compulsif. Elle va faire preuve de naïveté en pensant pouvoir arranger les choses à sa manière plutôt que d’écouter les conseils de ses amis et … ça ne se passera pas comme prévu. On retrouvera beaucoup de rebondissements qui nous donneront toujours envie de continuer le livre et ne s’ennuyer à aucun moment.

Luke, lui, est toujours aussi attachant. C’est un mari incroyable qui sera toujours derrière Becky pour l’aider, la soutenir et l’aimer quoiqu’il arrive. Le point que j’aime le plus dans cette saga s’est que le couple est toujours uni et continue à s’aimer même s’il y a des moments plus difficiles que d’autres. Il représente très bien ce qu’est l’amour et j’adore ça !!!

Malgré le fait que le roman se passe à Hollywood, on retrouvera Suze et Tarkie qui vont également avoir leur lot de difficultés auxquels je ne m’attendais pas du tout.

Mais l’auteur ne s’est pas arrêté là puisque Becky va retrouver une de ces pires ennemies, Alicia-la-garce-aux-longues-jambes.

Les nouveaux personnages quant à eux sont intéressants mais on ne s’y attache pas. Par contre, ils nous permettent de bien nous immerger dans le monde diabolique d’Hollywood et du star-système.

Bref, elle a rassemblé tous les ingrédients qu’on aime pour passer un excellent moment en lisant les aventures de Becky. La petite différence aux autres romans est la fin car celle-ci nous annonce le prochain tome et où il se passera. J’ai beaucoup aimé cette fin qui me donne très envie de lire le prochain tome.

samedi 13 août 2016

Complétement cramé



Auteur : Gilles Legardienier
Editions : Pocket
Genre : humoristique
Année de sortie : 2012
Nombre de pages : 425

Synopsis

Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. 

En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer...

Mon avis

Pour les vacances, je voulais lire un livre léger avec plein d’humour, je me suis donc naturellement tourné vers Gilles Legardinier.

Dans ce roman, on suit Andrew Blake qui décide de changer sa vie et part travailler en France comme majordome. On va suivre sa vie de tous les jours dans son nouvel emploi mais également comment il va se lier avec tous les membres de cette maison.

Beaucoup de sujets délicats vont être abordé dans ce livre tel que la solitude, vivre une grossesse seule, les difficultés relationnelles entre parents – enfants ou encore le veuvage. Bien que ces sujets soient délicats, l’auteur arrive à les aborder avec une grande légèreté et beaucoup d’humour.

Chaque personnage que l’on rencontre est très différent et pourtant si attachant.

Odile, la cuisinière, est celle qui parait la plus forte mais derrière sa carapace se cache une personne adorable qui n’attend qu’à être aimé.
Manon quant à elle est une personne perdue face aux événements qui lui arrive mais surtout elle est plus forte qu’elle ne l’imagine et fera tout pour s’en sortir.
Philippe, l’homme solitaire qui n’aime peut être pas tant que ça être seul.
Et Blake,un homme d’un certain âge qui souhaite aider les gens qui l’entoure en faisant part de ses expériences et de ce qu’il a appris de la vie et en même temps, qui essaye de soigner ses propres blessures. Ce personnage nous montre à quel point le partage est essentiel dans les relations humaines que ce soit pour créer des amitiés ou pouvoir avancer et évoluer dans sa vie et surtout cette règle s’applique à tout le monde. Ce n’est pas parce qu’on a plus 20 ans qu’on a plus rien n’à apprendre de la vie.


Gilles Legardinier fait passer de très beaux messages à travers une plume légère, agréable, belle et qui nous fait sourire et même rire part moment. C’est assez rare les auteurs qui parviennent à écrire un livre humoristique et en même temps à envoyer un message sérieux aux lecteurs.

Ce que j’aime également chez Gilles Legardinnier c’est les passages où il amène des réflexions sur l’être humains et ce qui nous entoure. Par ailleurs, cet auteur a tout compris aux femmes et j’ai été très étonnée qu’un homme puisse écrire de manière aussi juste sur la femme et sur ce que l’on peut ressentir face à certaines situations.


Je ne peut que recommander ce livre qui est une vrai bouffée d’air frais et une réelle pépite dans le genre humoristique.

jeudi 11 août 2016

Téméraire, tome 2 : Le trône de jade




Auteur: Naomi Novik
Editions: Pocket
Genre: fantasy
Année de sortie: 2010
nombre de pages: 512

Synopsis

Lorsque les Anglais ont intercepté un navire français et son précieux chargement, un œuf de dragon, Will Laurence, capitaine de la Royal Navy, est devenu le maître du dragon nouveau-né qu'il a baptisé Téméraire. A présent, l'empereur de Chine vient de découvrir que le dragon Impérial qu'il avait envoyé à Napoléon en guise de cadeau est tombé aux mains des Anglais. Une délégation chinoise en colère réclame l'animal. Laurence refuse de coopérer et de rendre le coéquipier dont il n'imagine pas pouvoir se séparer. Mais devant le risque d'être condamné à mort pour désobéissance, il est bien obligé d'accompagner Téméraire en Asie. Commence alors un long voyage semé d'embûches, de dangers, d'intrigues et de terreurs sans nom, qui ne fera que renforcer l'amitié indéfectible qui lie Will et Téméraire.

Mon avis

J’ai été très heureuse de retrouver Téméraire dans ce deuxième tome qui promettait de nouvelles aventures passionnantes et la découverte d’un autre continent et plus précisément de la Chine. En effet, à la fin du premier tome, la chine apprend que le Dragon impérial qu’elle a offert à la France est entre les mains des Anglais. Sans grande surprise, cette nouvelle fut très mal prise par la chine. Lors de ce deuxième tome, une délégation chinoise arrive en Angleterre pour récupérer leur dragon impérial, Téméraire. Cependant, tout ne se passera pas comme elle l’avait prévue et Téméraire partira accompagné de Laurence et son équipage.

On embarque donc avec eux pour un long voyage en bateau pour atteindre la chine. Contrairement à ma première crainte, on ne s’ennuie pas du tout pendant la traversée des eaux. J’avais peur que l’aspect diplomatique prenne trop le dessus sur le récit en laissant de côté l’action. J’ai donc été très agréablement surprise par la capacité de l’auteur à alterner entre l’action et les relations entre les personnages sans avoir de longueurs ennuyeuses.

Une autre de mes craintes était de voir beaucoup de personnages humains et dragons du premier tome disparaître puisque tout le monde ne peut pas partir en chine et laisser l’Angleterre  sans défenseur de l’air. J’avais peur que cela crée un manque dans le récit parce que j’étais très attaché à tous ces personnages mais encore une fois, l’auteur a su palier ce point par de nouveaux personnages très intéressants et une histoire pleine de rebondissements.

Téméraire est toujours aussi formidable et attachant. On en apprend également plus sur lui et ses origines et on voit qu’il évolue et que cette aventure l’enrichit beaucoup et l’amène à réfléchir sur lui-même et ce qui est important pour lui.

Laurence est toujours égal a lui-même et on ne peut que l’aimer.

Quant aux nouveaux personnages qui sont presque tous chinois, l’auteur joue sur l’antipathie que l’on peut avoir à leur égard. Ils sont très hostiles envers les anglais et ils seront capables du pire pour récupérer définitivement Téméraire. J’ai beaucoup aimé ces personnages dans le sens où j’ai aimé à ne pas les aimer.

Quand à l’univers en lui-même, il est très bien construis et décris par Naomi Novik. Elle nous donne une belle description des lieux et notamment de la chine que ce soit à travers le regard des humains que des dragons. C’était amener de manière très intéressante surtout quand on découvre la chine à travers les dragons et cela enlève surtout toutes les longueurs qu’on peut parfois retrouver lors de la mise en place d’un nouveau monde.

Quant à sa plume, elle est simple et agréable. Cela fonctionne très bien avec cette saga car elle arrive à nous mettre tout de suite dans l’histoire et à faire défiler les pages assez rapidement.

J’ai donc beaucoup aimé ce tome et je serai très heureuse de retrouver Téméraire pour ses prochaines aventures ^^