lundi 18 juillet 2016

Traqué tome 1 : Cessez d'être le proie devenez le chasseur



Auteur: Andrew FUKUDA
Editions : Michel Lafon
genre: Science-fiction
Année de sortie: 2014
nombre de page: 362



Synopsis

Un jeune homme est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.


Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, le jeune homme ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.



Ce jeune homme a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité ?


Mon avis

Notre monde a été envahi par une nouvelle espèce bien particulière. Elle ne supporte pas le soleil, ne transpire pas, à un os rieur au niveau du poignet et surtout adore la chair humaine. Ils ont presque dévoré tous les humains dit « homiféré » qui sont facilement détectable. Le jeune homme que nous suivons est un homiféré qui a réussi a s’intégré mais doit à chaque seconde faire attention de ne pas se trahir. Un simple haussement de sourcils permet de détecter un humain.

Un jour, il y a une annonce dans son lycée prévenant qu’il reste encore quelques humains et qu’une chasse va être ouverte. Les privilégiés qui pourront chasser ses homifères seront choisis par une tombola.
Sans grande surprise, notre jeune homme va être désigné et devra tout faire pour passer pour l’un des leurs. Ce sera difficile en étant séparé de sa maison et de tous ses artifices lui permettant de cacher sa vraie nature.

Andrew Fukuda a une plume intéressante et nous garde toujours en haleine. L’univers est originale et laisse une grande place à l’imagination. En effet, l’auteur ne révèle pas le nom des créatures et les décrits à travers leurs différences avec les êtres humains. Il n’a pas non plus précisé l’époque où l’histoire se situe ni comment ses créatures sont apparues pour dominer le monde.

Il y a donc de quoi faire tourner son imagination tout en étant complètement dans l’histoire. Il y a des rebondissements régulièrement et on se demande souvent si les créatures vont se rendre compte de la supercherie. Bref, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Ce que j’ai également apprécié, c’est que l’auteur ne s’est pas focalisé sur la traque mais au contraire développe et faire vivre l’intrigue dans les quatre jours précédents celle-ci.

Concernant les personnages, ils sont bien travaillés que se soit les intervenants principaux comme le jeune homme ou encore Hashley June que les personnages un peu plus secondaires. Une autre originalité du roman est la découverte du prénom du jeune homme au-delà de la première moitié du livre. Je trouve d’ailleurs dommage que cette information soit donnée dans la quatrième de couverture. Malgré le fait qu’on ne connaisse pas son nom ne nous empêche pas de très bien le connaître. On connaît son passé, ses questionnements, ses sentiments qui sont très important dans le romans et nous rend très proche de lui. C’est une personne particulièrement courageuse et débrouillarde cas sans cela, il est évident qu’il n’aurait pas pu survivre dans un tel monde.
C’est également à travers lui qu’on va en apprendre plus sur les créatures et comment elles voient les homiférés. Pour eux, les homiférés sont stupides, sauvages et primitifs. Elles ne pensent pas une seconde que les homiférés puissent être intelligents, et pourtant…

Cette lecture était agréable et addictive. Je ne peux que la recommander et j’ai hâte de connaître la suite de l’histoire qui s’annonce prometteuse. 

vendredi 15 juillet 2016

SUMMER READER BOOK TAG

J'ai repris ce tag sur le blog " les lectures enchantées d'Elyza".




Limonade

une lecture qui a commencé avec un goût amer puis s'est amélioré




In the after 
Demitria Lunetta

Les cent premières pages ont été difficile pour moi.  L'auteur a pris son temps pour mettre en place son monde et chaque personne. heureusement après ces premières pages laborieuses, le romain devient passionnant.













Golden Sun 

un livre qui t'as fait sourire comme aucun autre





Une accro du shopping à une soeur
Sophie Kinsella

Toute la saga une accro au shopping est joyeuse et fait sourire à souhait et le tome 4 est celui qui le plus plu.














Tropical flowers

un livre qui se passe dans un pays étranger



Tabous
Nora Roberts

Ce thriller se passe au Etats-Unis et a été un véritable coup de cœur pour moi.
















Tree Shade

un livre dans lequel on trouve un personnage mystérieux, louche.




La conquète de Plassans
Emile Zola

L'abbé Foujas et sa soeur sont des personnages très louches et ça ne fait que ce que confirmer au fur et à mesure de la lecture. 











Beach sand

un livre un peu grossier, qui manque de polissage, qui est peu développé





L'immeuble des femmes qui ont renoncés aux hommes
Karine Lambert

Ce roman n'est pas assez développé. Les personnages sont superficiels et on ne sait presque rien d'eux. cela est dommage car il aurait été intéressant de mieux développer les personnages et leurs passés pour qu'on comprenne bien pourquoi elles ont décidé de renoncer aux hommes. ce livre est une petite déception pour moi.










Green Grass

un personnage plein de vie qui t'as fait sourire






Téméraire
Naomie Novik

Téméraire est un dragon plein de vie et qui terriblement attanchant, gentil et drôle. ^^














Sun hot

un livre qui met en scène un univers, un monde vaste






La belgariade, tome 3
avid Eddings

toute la saga la belgariade est basé sur un monde fantasy très vaste et très fournis. je présente le tome 3 car pour le moment c'est mon préféré dans la saga.













BBQ

un livre où un personnage est décrit comme un beau gosse



La geste des exilées tome 1: pacte obscur
Bettina Nordet

Dans cette saga, il y a beaucoup de beau gosse mais j'ai un grand penchant pour Kell. 

lundi 11 juillet 2016

Au-delà de l'Oraison : Métamorphoses

auteur : Samantha Bailly
éditions: Bragelonne
genre : fantasy
année de sortie : 2014
nombre de pages: 624


Synopsis

Dans la cité de Lyneroy, les commerces éclatants cohabitent avec les plus sombres marchés noires...

Sonax a 13 ans lorsque sa vie bascule. Jeune garçon androgine destiné à suivre une voie marchande, il quitte tout pour le théâtre solaire, un lieu où il se découvre une nouvelle famille. Mais derrière la scène, entre faux-semblant et jeux de pouvoir, la réalité d'Hélderion n'a rien à envier aux drames qui se jouent sur les planches. Il ignore alors à quel point il va devoir apprendre à jouer un rôle en permanence, en découvrant les dangereuses coulisses de la cité la plus riche du royaume. Entrainé dans les intrigues politiques qui le dépassent, il sera changé en polymorphe, un être capable de modifier son apparence à volonté...


Mon avis

Métamorphose est le préquel d’Oraisons, le premier roman fantaisie de Samantha Bailly. Il s’agit plus précisément d’un livre de fantaisie initiatique qui est parfait pour les personne qui veulent commencer ce genre sans être dans de la fantaisie pure et dure.
  
Malgré qu’il s’agisse d’un préquel, je ne conseille pas de le lire avant Oraisons. En effet, Oraisons nous donne un premier aspect du monde à travers Hélderion et une rencontre avec Sonax mais il nous donne surtout des clés pour comprendre et savourer au maximum ce préquel. En plus, de cela, certains mystères de Oraisons sont tous de suite révélés dans Métamorphose. Il serait dommage de se spoiler pour Oraisons qui est également un magnifique roman.

On va suivre l’histoire de Sonax, un jeune garçon androgyne et métamorphe. On le découvre à sa jeune adolescence où tout le destine à une vie paisible. Héritier de la banque de Lyneroy et frère Jumeau de Perle, une jeune fille aveugle. Pourtant certains événements vont l’amener vers le monde du spectacle où il rencontrera pour la première fois, Nwinver, la grande Jadielle, mais également son premier objet tabou. 
Au fil du temps, Sonax va rencontrer des personnages présent dans Oraisons tel que Nwinver et Joscard. J’ai beaucoup apprécié de rencontrer à nouveau les personnages d’Oraisons car on en apprend beaucoup plus sur eux et surtout parce que l’on constate que la première image que l’on peut avoir de quelqu’un ne reflète pas toujours la réalité.

Le livre est coupé en trois actes qui reprennent les trois grandes périodes de la vie de Sonax.
Chaque acte est composé d’une vingtaine de chapitre et à chaque début de chapitre, on découvre un passage d’encyclopédie d’Hélderion ou un témoignage d’un personnage.
Samantha Bailly à une belle plume qui rend le texte fluide et agréable à lire que l’on soit face à un dialogue ou à une description. Elle nous décrit à merveille son monde et en donne beaucoup de précisions sans que le texte ne devienne lourd et ennuyeux. Les pages tournent toutes seules et on ne sait pas s’arrêter.

Une particularité dans ce livre est la présence de la gente féminine avec des rôles importants car il faut l’avouer, il est rare d’avoir un roman de fantaisie avec beaucoup de femmes. Il y aura notamment trois femmes très importantes dans la vie de Sonax : Perle, Jasper et Nwinver. Ces trois femmes sont très différentes mais attachantes à leur manière. J’ai beaucoup aimé ses personnages, j’avais envie de les aider. J’ai ressenti de la tendresse pour certaines et j’ai pleuré pour Perle.

Quant à Sonax, c’est un personnage complexe qui prend ses décisions en âme et conscience pour pouvoir toujours s’en sortir. Il est très indépendant, s’adapte aux situations pour en tirer avantage. Il peut paraître très dure par moment mais il a aussi un coté plus doux, aimant et sans l’intention de nuire volontairement à l’autre.
Il se fait manipuler par certains personnages et il en a conscience. Cependant, il arrivera toujours à trouver un avantage même dans ces manipulations.

Un autre personnage que j’ai adoré est Dune, un petit animal qui appartient à Sonax et a une grande valeur sentimentale.


Cette histoire a été un coup de cœur pour moi et la fin amène des révélations surprenantes et bouleversantes. Je ne peux que vous recommander ce livre pour lequel je n’ai que du positif à dire :D